Base de Données sur les Cétacés de la Région des Maritimes

Le Groupe des espèces en péril a mis au point une base de données sur les baleines observées dans la Région des Maritimes. Les mentions qui y sont stockées proviennent en très grande partie des eaux du plateau néo-écossais et du golfe du Maine, mais certaines sont issues d'autres secteurs situés le long de la côte Est du Canada. Cette base de données nous permet de saisir les mentions  d'une gamme variée de sources, à savoir : amateurs d'observation des baleines, chercheurs, pêcheurs et observateurs en mer. Il se peut également qu'elle contienne de l'information sur de gros animaux marins tels que les requins-pèlerins et les tortues de mer. En outre, la base de données renferme des codes d'« interaction » dans les cas où des baleines et d'autres animaux marins subissent les impacts de l'activité humaine. Cet outil est compatible avec d'autres bases de données sur les cétacés des États‑Unis et du Canada ainsi qu'avec d'autres bases de données du MPO.

Jet d’eau de la baleine noire a une forme en V

Le public a accès directement à un sous-ensemble de ces données (en anglais seulement) grâce à l'Ocean Biogeographic Information System (OBIS). Les champs accessibles comprennent : le lieu, la date, l'heure, l'espèce et le nombre.

Toutes les informations sur les baleines sont utiles pour l'étude des migrations, des profils de répartition et des habitudes d'alimentation. Le coût des relevés entrepris expressément pour les cétacés est prohibitif, de telle sorte que les données obtenues de façon accessoire revêtent une grande valeur.

Pour participer à ce projet ou pour obtenir des données, n'hésitez pas à communiquer avec R.K. Smedbol.